malnutrition enfant au cameroun

Cette révélation a été faite par le nutritionniste Gérard Epie. Et ce que l’on peut dire c’est que ce genre d’informations suffit à donner des frissons dans le dos. Une fois encore, nous sommes témoins du fait que le paysage nutritionnel du pays laisse largement à désirer.

Le nutritionniste estime qu’en plus du pourcentage d’enfant souffrant de malnutrition chronique, environ 10,3 % des enfants camerounais souffre d’obésité, 80 % de la nutrition de l’enfant camerounais est inacceptable et l’insuffisance pondérale est inférieure à 15 %.

Ces statistiques alarmantes ont été décelées par le nutritionniste dans une enquête démographique sur la société en 2014. L’interlocuteur a également déclaré que la malnutrition est un très grand problème qu’il ne faut pas sous-estimer.

malnutrition

Pour faire face à cela, Gérard Epie estime qu’il sera nécessaire d’agir avec plusieurs stratégies : dans un premier temps, il sera nécessaire de diversifier l’alimentation de la population, ensuite il faudra varier la consommation des aliments avec de la vitamine A, après faire la promotion de l’allaitement maternel, la promotion de la nutrition de la mère et de la jeune fille et apprendre aux femmes enceintes à bien s’alimenter durant les 3 premiers mois de la grossesse.

L’interlocuteur a fait part de ces recommandations, vendredi dernier pendant l’atelier organisé par Nestlé Cameroun à Douala. Cet atelier est destiné particulièrement aux hommes et femmes journalistes. Ces derniers ont pris note de ces quelques conseils pratiques pour diffuser ensuite ces informations au grand public et surtout pour les sensibiliser sur les questions concernant la nutrition, qui est encore très négligée dans le pays.

L’organisateur, Nestlé, a donc eu la bonne idée de rassembler dans une même pièce les journalistes et le nutritionniste afin d’éduquer et communiquer sur les engagements à prendre dans le domaine de la nutrition, mais également de la santé et du bien-être ainsi que sur les opérations au pays par le biais de l’usine industrielle de Nestlé.

malnutrition enfant au cameroun

Cet atelier tombe à pic lorsqu’on sait que la malnutrition est responsable de plus de la moitié des décès d’enfants, même si elle est rarement citée comme étant la cause directe. Mais pour la plupart des enfants, ce n’est pas seulement le manque de nourriture qui cause la malnutrition. Les mauvaises pratiques alimentaires ainsi que les infections, et souvent le mix des deux, participent grandement à ce problème.

malnutrition

L’OMS souligne d’ailleurs que les infections, comme les diarrhées persistantes ou la pneumonie, la rougeole et le paludisme engendrent aussi des dégâts sur l’état nutritionnel. Les mauvaises habitudes d’alimentation, un allaitement inadapté, le fait de donner de mauvais aliments ou encore de ne pas faire en sorte que l’enfant en absorbe assez, sont aussi des points qui provoquent la malnutrition.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here