Femme noir triste

Bonjour,

Je m’appelle Jeanne et voici mon histoire :

Je suis mariée depuis maintenant 4 ans. Notre histoire n’a rien d’un conte de fée, c’est une rencontre banale. Il est venu vers moi alors que j’étais assise dans un bar, m’a demandé mon numéro de téléphone puis on s’est revu plusieurs fois. Si je me souviens bien, on a couché ensemble pour la première fois au bout du quatrième rendez-vous. Sur le coup, je pensais qu’il faisait cela par galanterie. Moi j’étais sous le charme. Il était gentil, doux et contrairement à beaucoup d’hommes que j’ai connu par le passé, il ne pensait pas à me mettre dans son lit dès le premier rendez-vous.

Au bout de quelques mois on s’est installé ensemble, et l’année suivante, on s’est marié. Toujours la même gentillesse, j’avais droit à de petites attentions, des cadeaux, des mots doux… C’était un homme gentleman qui cherchait toujours à me faire plaisir, parfois un peu trop. Mais honnêtement, je n’avais pas à me plaindre. J’avais trouvé le prince charmant.

Un jour, j’ai du emprunter son ordinateur portable pour faire des recherches sur internet. Et ce fut le choc, mon mari avait laissé ouvert une page internet d’un site porno de vidéos homosexuel. Je fus très perturbée et choquée par cette découverte, je me posais plein de question, est-ce qu’il est allé sur ce site par curiosité ou pour le plaisir? Va-t-il sur ce genre de sites régulièrement, mon mari n’est pas homo, on s’aime! J’étais complètement perdue.

Mais je n’ai rien dis, et j’avais trop honte de cette histoire pour en parler à mes copines ou à ma mère. Le temps est passé, je ne lui en ai jamais parlé, et j’ai moi même préféré oublier cette histoire.

Quelques mois plus tard, nos relations sexuelles ont commencé à diminuer. D’une fois tous les trois jours, nous sommes passés à une fois par semaine puis une fois toutes les deux semaines. Et rapidement, notre fréquence était d’une fois par mois et encore ce n’était pas génial. À chaque fois il me disait qu’il était fatigué, qu’il avait trop travaillé, qu’il était malade… Il avait tout le temps une bonne excuse. Au début, j’ai cru que le problème venait de moi. Alors j’ai pris soin de moi, enfin encore plus que d’habitude. Je me suis acheté des dessous sexy et un soir je lui ai sorti le grand jeu. Mais ce fut la douche froide. Après le repas, au moment où nous sommes allés dans la chambre et que je lui ai dévoilé la lingerie que je portais, il m’a dit qu’il avait très mal au ventre et s’est enfermé dans la salle de bain pendant une bonne demi-heure. Ensuite, il est sorti faire un tour et n’est rentré que le lendemain matin.

Durant cette période je me suis posée beaucoup de questions. Je me suis demandée qu’est-ce que j’avais bien pu faire de mal. Peut-être que j’étais mauvaise au lit ? Alors j’ai consultée une amie spécialiste en amour qui m’a donné des conseils et une boisson spéciale pour exciter mon homme et lui donner envie de moi, mais ça n’a pas fonctionné. À la maison, il était toujours gentleman, mais au lit il me touchait à peine. J’ai remarqué qu’il rentrait souvent tard sous prétexte de beaucoup de travail au bureau. J’en ai déduis qu’il voyait une autre femme et qu’il n’osait pas me le dire.

C’est pour cela qu’un jour, je l’ai attendu à la sortie du travail pour voir s’il me mentait. Et j’avais raison. Je l’ai vu sortir, et au lieu de rentrer à la maison directement, il s’est dirigé vers un appartement pas très loin de son bureau et il est resté la bas plus de deux heures. J’étais sous le choc, je pleurais mais j’ai décidé de ne rien lui avouer avant d’en savoir plus.

Lorsqu’il est rentré le soir, j’ai attendu qu’il s’endorme pour prendre son téléphone et voir si je pouvais trouver des preuves. Je suis allée dans son whatsapp, et j’ai tout découvert .

Il y avait une conversation avec un homme, avec qui il échangeait depuis des mois, ils se donnaient des rendez-vous et s’envoyaient des photos sexy, torse nu, et même de leur pénis et de leurs fesses. Je me suis rappelée le site porno homo et tout est devenu clair, mon mari est homosexuel ou peut-être bi. Je n’en revenais pas, je tremblais car j’essayais de retenir mes larmes pour pas qu’il me surprenne à fouiller dans son téléphone, mais j’étais triste, détruite intérieurement, je me sentais trahie.

À l’heure où j’écris ce message, j’ai le cœur brisé . Et le pire, c’est que je ne lui en ai pas encore parlé, je fais comme si je n’étais au courant de rien mais ça me pèse sur la conscience, je suis triste tous les jours. Qu’est-ce que je devrais faire ?

Je vis avec un menteur qui ne s’est servi de moi que pour cacher qu’il est homo, mais moi je l’aime, aidez moi s’il vous plaît!

Jeanne

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here