L'épitome

Depuis quelque temps, les constructeurs automobiles sont de plus en plus nombreux à investir dans le continent africain.
Par exemple Renault, Nissan, Peugeot et plusieurs marques chinoises et allemandes qui ne veulent pas rater la grande avancée que connaît l’Afrique en terme d’automobile.
Toutefois, on remarque également quelques constructeurs locaux qui font encore face à l’avalanche d’investissements et d’importations.
Ces derniers cherchent à développer des véhicules 100 % made in Africa. Faisons donc un petit tour des meilleures constructions automobiles d’Afrique.

La Fulgura

La Fulgura

Ce petit bijou est la création de Abdessalam Laraki, un designer marocain.
Il a d’abord reçu un diplôme en design automobile au sein de l’école Franco Sbarro en Suisse. Par la suite, il décide de tourner sa formation vers le design de matériels de sports au sein de l’Art Center Europe.
Après une intéressante carrière dans la conception navale, il se lance un objectif en 2000 : fabriquer la toute première voiture marocaine, la Laraki Fulgura. Cette voiture fut ensuite présentée pour la toute première fois pendant le salon de l’automobile de Genève en 2004. La voiture sera ensuite construite à 99 exemplaires.

La Borac

La Fulgura

Après le grand succès de la Fulgura, Abdessalam Lakari et toute son équipe ont décidé de lancer un deuxième modèle qu’ils nommeront Borac, en 2005.
Possédant un moteur Mercedes-Benz V12 de 6.0 L, cette voiture offre 540 chevaux de puissance et permet de passer de 0 à 100 km/h en 4.5 secondes.
Certes, sa production a commencé en 2011, mais malheureusement son design final n’a jamais vu le jour.

L’épitome

L'épitome

C’est toujours le même designer, Abdessalam Laraki, qui lance ce très bel Épitome : une véritable bête de 1200 cheveaux qui pèse plus de 1.2 tonne.
Présenté au grand public durant le Concours d’Élégance de Pebble Beach, ce modèle a le même châssis que la célèbre Chevrolet Corvette C6.

produite-a-neuf-exemplaires

Commercialisé aux alentours de 2 millions de dollars, l’Épitome n’aura la chance d’être produit qu’à neuf exemplaires.
Sur le compte Instagram de French Montana, le rappeur marocain, on le voit posé fièrement devant l’un des rares exemplaires

L’Izis, made in Tunisia

L'Izis

En 2007, l’entrepreneur tunisien, Zied Guiga, fonde Wallyscar, un constructeur automobile, 100 % made in Tunisia.
En 2008, la boite crée la surprise générale durant le salon de l’automobile de Paris, grâce à son modèle Izis, dont l’aspect rappelle grandement celui des Jeeps américaines.
Ils n’ont à ce jour sorti qu’une centaine de véhicules. Néanmoins, les voitures sont vendues au-delà des frontières de la Tunisie, par exemple au Qatar, en France, Espagne et même au Panama.

L’Izis II

L'Izis II

En 2016, Wallyscar annonce officiellement la vente de la grande sœur de l’Izis, Izis II. Commercialisée pour près de 11 000 euros, ce dernier possède un moteur Peugeot 3 cylindres qui donne 72 chevaux.
Jouant la carte de l’économie, ce coupé décapotable est aussi très puissant.

La Innoson

La Innoson

Cette voiture nigériane a été lancée par l’homme d’affaires Innocent Chukwuma. Cette société de fabrication, Innoson Vehicle Manufacturing produit ce modèle avec des pièces nigérianes et seulement nigérianes. Il est sur le marché depuis 2014.
La Innoson
Actuellement, Innoson est une entreprise employant 7000 personnes au Nigéria et qui arrivent à produire près de 10 000 véhicules en une année.
Selon les statistiques, cette capacité peut très bien augmenter à 50 000 véhicules par an. Le constructeur souhaite aussi accroître la renommée de son véhicule au-delà de Nigéria.

Kantanka

kantaka

Ce 4×4 a été construit au Ghana.
Il ambitionne de devenir très bientôt le concurrent des 4×4 européens et américains.
Cette voiture construite sur des lignes très épurées n’a rien à envier aux 4×4 américains.

Le nouveau véhicule préféré des policiers ghanéens

Les véhicules de police

Les premières ventes datent de 2015.
Le succès a été si important, que la police du Ghana a commandé plusieurs bolides.

La Kiira EV SMACK

La Kiira Ev Smack

Cette voiture  nous vient tout droit d’Ouganda, plus précisément de la société Kiira Motors Corporation. Au départ, ce projet était développé par des étudiants.
On remarque ici le savant mélange entre la Lancia et la Mazda.
La Kiira EV SMACKMais au-delà de son look « japonais » on retrouve une belle voiture hybride qui est conçue pour avoir des résultats en fonction de l’apport énergétique. Cette belle prouesse technologique est la signature d’une équipe remplie d’ambition.

La Z-One

la-z-one

Voici une voiture qui nous rappelle vaguement le look de l’Aston Martin de James Bond.
C’est le bébé d’une usine de la compagnie sud-africaine Perana Performance Group, et a été présentée au grand public en 2009.
Elle porte fièrement le châssis de la Corvette. Et selon les dire de l’entreprise, la voiture ne sera vendue qu’à hauteur de 999 exemplaires par an.

La Turtle

Turtle

Ce modèle 100% made in Ghana ne fait pas partie de la famille des véhicules haut de gamme.
Il a été fabriqué par des artisans qui se sont lancés dans cette aventure après un défi : celui de construire une voiture avec des pièces de récupération. Le résultat n’est pas des plus glamour mais la voiture est d’une efficacité imparable.
Lancée en 2013, elle a été présentée en 2014 au festival des cultures électroniques à Pau (France) ainsi qu’à l’Autosalon de Rotterdam (Hollande).

La Turtle

Que pensez-vous de ces voitures africaines ?

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here