Aliko Dangote : 12,1 milliards de dollars, Nigérian

Aujourd’hui, nous allons vous présenter le classement 2017 des africains les plus riches du continent selon le magazine Forbes.

Ce classement mondial des personnes les plus riches a été établie par le magazine américain Forbes. Il recense en tout plus de 1 800 milliardaires, à travers le monde en 2017.

Si l’on rassemble toutes ses fortunes en un seul panier, on remarque que le chiffre a légèrement baissé, et cela en pas moins d’un an. Depuis l’an 2010, la fortune moyenne des milliardaires a chuté. La cause ? L’instabilité de la Bourse et la baisse du prix du pétrole.

Quoi qu’il en soit, voici les 16 premières fortunes africaines du classement :

1. Aliko Dangote : 12,1 milliards de dollars, Nigérian

Aliko Dangote

Aliko Dangote est à la tête d’un empire dans l’agroalimentaire ainsi que le ciment. Vous le reconnaissez sûrement, car ce n’est pas la première fois qu’il est à la tête de ce classement de Forbes grâce à sa fortune évaluée à 12,1 milliards de dollars.
Et c’est d’autant plus spectaculaire, car durant les deux dernières années, le géant nigérian a subi plusieurs difficultés, dont la difficulté économique ainsi que la chute de la devise nationale face au dollar américain.
Mais comme nombre de milliardaires dans ce classement, sa fortune a aussi grandement baissé. Rappelons que pour 2016, cette fortune était évaluée à 15,4 milliards de dollars contre 16,7 milliards de dollars pour l’année 2014.

2. Nicky Oppenheimer : 7 milliards de dollars, Sud-Africain

nicky-oppenheimer

Un des héritiers de la famille Oppenheimer, fondatrice du minier Anglo-Américain (contrôlant le producteur de diamant De Beers), cet homme de 70 ans était l’année dernière à la troisième place de ce classement.
Sa fortune a donc augmenté. Et c’est tout de même une bonne chose si l’on se base sur la conjoncture assez difficile du marché minier.

3. Mike Adenuga : 5,8 milliards de dollars, Nigérian

mike-adenuga

Cet entrepreneur tient la troisième place pour ce classement des plus grosses fortunes africaine de 2017.
Ayant une part importante dans le marché des hydrocarbures, de la télécommunication (notamment avec Globacom qui est le deuxième opérateur mobile de son pays) ainsi que l’immobilier.
Le passage à l’année 2017 n’a pas été très propice pour Mike Adenuga. Si en 2015, sa fortune était de 3,5 milliards en 2016, elle est passée à 10,1 milliards de dollars en 2016. Il a donc par la suite perdu près de la moitié de sa fortune en 2017.

4. Christoffel Wiese : 5,5 milliards de dollars, Sud-Africains

christoffel-wiese

Agé de 75 ans, ce magnat dans le domaine de la distribution est la deuxième plus grosse fortune de l’Afrique du Sud. Avec ses 5,5 milliards de dollars, il n’arrive qu’à la quatrième place du classement de tout le continent.

5. Johan Rupert et sa famille : 5,5 milliards de dollars, Sud-Africain

johan-rupert

Johan Rupert est le dirigeant de la Compagnie Financière Richemont, se spécialisant dans l’industrie du luxe (comme Cartier, Mont-Blanc, etc.).
En 2017, sa fortune familiale est estimée à près de 5,5 milliards de dollars. Une fortune qui stagne par rapport à 2016.

6.  Nassef Sawiris : 5,3 milliards de dollars, Égyptien

nassef-sawiris

Nassef Sawiris est le dernier des héritiers d’Onsi Sawiris (le président fondateur du groupe Orascom). Jusqu’à preuve de contraire, il est également la première fortune d’Égypte.
En une vingtaine d’années, il a réussi à faire avancer son groupe de construction au ciment avec succès. Aujourd’hui, il bâtit le leader mondial de la production d’engrais.

7. Nathan Kirsh : 3,9 milliards de dollars, Swazilandais

nathan-kirsh

Natif d’Afrique du Sud, ce Swazilandais vivant maintenant à Londres est le dirigeant d’une grande empire dans la distribution, l’immobilier commercial, le capital-investissement ainsi que le résidentiel en Afrique, Europe et en Amérique.

8. Naguib Sawiris : 3,7 milliards de dollars, Égyptien

naguib-sawiris

Ce milliardaire égyptien de 62 ans, a construit sa fortune autour de la télécommunication. Actuellement, il est à la tête de Orascom Telecom Media & Technology ou OTMT.
Il a également investi dans des sociétés de téléphonie mobile, dans les médias, ainsi que la technologie.

9. Isabel Dos Santos : 3,2 milliards de dollars, Angolaise

isabel-dos-santos

Le nom ne vous est sûrement pas indifférent étant donné que c’est la fille aînée du président angolais. Et elle a tout à fait sa place dans ce classement étant donné que sa fortune est évaluée à près de 3,2 milliards de dollars.
Présente dans plusieurs secteurs comme l’énergie, la télécommunication et la finance, c’est la première Africaine dans le classement de Forbes. Mais il ne faut pas oublier que c’est également l’un des investisseurs les plus puissants de Lisbonne.

10. Issad Rebrab : 3,1 milliards de dollars, Algérien

issad-rebrab

A 71 ans, cet algérien dirige un conglomérat algérien Cévital, qui tourne principalement sur l’industrie, l’électroménager et qui est le leader de l’agroalimentaire en Afrique. Selon le magazine, sa fortune est de 3,1 milliards de dollars pour l’année 2017.

11. Mohamed Mansour : 2,7 milliards de dollars, Égyptien

mohamed-mansour

En plus d’être un homme d’affaires puissant, Mohamed Mansour est aussi l’ancien ministre des Transports égyptien. Il dirige également un conglomérat familial, Mansour Group, détenant les droits de distributions de plusieurs groupes américains en Égypte : General Motors, Caterpillar et Mc Donald’s.

12. Koos Bekker : 2,1 milliards de dollars, Sud-Africain

Koos Bekker : 2 milliards de dollars, Sud-Africain

Un nouveau venu dans ce classement, Koos Bekker est vu comme un dirigeant astucieux qui a transformé l’éditeur de journaux sud-africain Naspers en un puissant média numérique, principalement en raison de son pari en 2001 sur l’Internet chinois et la société de médias Tencent.
Au cours de son mandat en tant que PDG, qui a débuté en 1997, Bekker a permis une augmentation de la capitalisation boursière de Naspers passant de 600 millions à 45 milliards de dollars, tout en n’obtenant aucun salaire, bonus ou avantages. Il a été indemnisé par le biais d’options d’achat d’actions octroyées dans le temps.
Bekker, qui a pris sa retraite comme PDG de Naspers en mars 2014, est revenu en tant que président en avril 2015. Au cours de l’été 2015, il a vendu plus de 70% de ses actions Naspers ce qui lui a permis d’arriver dans ce classement.

13. Othman Benjelloun : 1,86 milliard de dollars, Marocain

othman-benjelloun

La fortune de ce PDG de Finance.com et de BMCE Bank of Africa a légèrement baissé en 2017 si l’on se réfère aux estimations de Forbes.

14. Mohamed Al Fayed : 1,81 milliard de dollars, Égyptien

mohamed-al-fayed

Ancien propriétaire du grand club de football britannique Fulham Footbal Club ainsi que le magasin de luxe londonien Harrods, l’entrepreneur égyptien âgé de 88 ans est propriétaire de l’Hôtel Ritz à Paris.

15. Femi Otedola : 1,8 milliard de dollars, Nigérian

femi-otedola

A 54 ans, il tient l’action majoritaire de Forte Oil, société de marketing pétrolier et de production d’électricité.  Mari et père de quatre enfants, Femi Otedola a vu sa fortune évoluer, même s’il a du faire face à des difficultés sur l’industrie des hydrocarbures.

16. Yasseen Mansour : 1,73 milliard de dollars, Égyptien

Yasseen Mansour

Frère de Mohamed et Youssef  Mansour, Yasseen a une part dans le groupe familial. Il est à la tête des biens de consommation, contrôlant la chaîne de supermarché Metro et également la distribution de plusieurs marques de cigarettes d’Imperial Brands.

17. Folorunsho Alakija : 1,63 milliard de dollars, Nigériane

folorunsho-alakija

Pour conclure en beauté, la dernière grande fortune de notre classement est une femme. Vice-présidente du Famfa Oil, elle a une fortune s’élevant à 1,63 milliard de dollars en 2017. Même si cela est déjà assez important, nous constatons un grand recul, comparé à 2015 où sa fortune était évaluée à 2,5 milliards de dollars.

SOURCEForbes
PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here