MOZAMBIQUE

Nous avons dernièrement entendu parler des 10 pires économies en Afrique. Mais il ne faut pas que se concentrer sur le mauvais côté des choses. Aujourd’hui, voyons donc quels sont les pays qui ont su faire exploser le compteur du produit intérieur brut sur le continent noir.

Ce classement est composé des 10 pays africains qui ont les meilleurs taux de croissance PIB réel durant ces trois dernières années. En plus des chiffres du CIA World Factbook, les projections faites par les Fonds monétaires International et les taux de corruption de l’organisation Transparency International ont aussi aidé pour l’établissement de cette liste.

10. MALAWI

malawi

Oui c’est vrai, ce pays d’Afrique australe est très peu connu par le grand public. D’ailleurs, les seules fois où il a fait parler de lui c’était lors de l’adoption d’un enfant malawite par la grande star de la pop, Madonna, dans les années 2006.

Mais c’est aussi l’un des rares pays africains à avoir une croissance très stable. 80 % de la population est agricole et le pays s’auto suffit pour pourvoir aux besoins alimentaires de 15 millions d’habitants -ce qui n’est pas le cas pour tous les pays d’Afrique-.

Mais la population reste toutefois vulnérable : le PIB par habitant est même l’un des plus faibles au monde. En plus de cela, la forte baisse est enregistrée dans un des secteurs phares : la production de tabac. Or, ce dernier représentait environ 60 %  du commerce extérieur. C’est pour cela que Bingu Wa Mutharika, président, prévoit de diversifier coute que coute l’économie du pays qu’il dirige.

9. TANZANIE

TANZANIE

La croissance économique de ce pays mérite également des éloges étant donné sa stabilité depuis les années 2000. Elle est en effet comprise entre 6 et 7 %.

Cette économie se base grandement sur l’agriculture. Mais cet équilibre sur le PIB tient aussi d’autres activités comme le tourisme. Le pays a en son sein des sites phares, dont le Kilimandjaro, le plus haut mont d’Afrique, faisant près de 20.000 touristes tous les ans. Mais les réserves naturelles sont aussi très plébiscitées par les adeptes de safaris. Enfin, il y a également le mythique archipel de Zanzibar, qui sera bientôt la vitrine de luxe du pays.

D’un autre côté, ce pays est aussi le 4e plus grand producteur d’or en Afrique. Et ce n’est pas rien. Sauf que même si les exportations ont triplé, les revenus qui en sont issus n’ont pas vraiment augmenté : en tout il fait gagner au pays près de 70 millions d’euros par an. Par conséquent, le gouvernement souhaite augmenter les taxes que payent les compagnies d’extraction minière.

8. MOZAMBIQUE

MOZAMBIQUE

Ce pays a également un très fort taux de croissance, soit 7 % en 2010. Et selon les statistiques du FIM, ce chiffre est de 7,5 % en 2011.

Après la fin de la guerre civile dans les années 1992, le rétablissement du pays est monté comme une flèche. Le Mozambique est le deuxième producteur d’aluminium dans le continent. C’est don tout à fait normal si le plus gros investissement du pays est un site pour l’extraction d’aluminium.

D’un autre côté, la plupart des habitants actifs travaillent dans le secteur agricole, surtout dans la pêche. Mais même si l’on note cette croissance immense, 70 % de la population se situe encore dans la pauvreté.

7. ÉTHIOPIE

ÉTHIOPIE

D’une manière paradoxale, environ trois millions des habitants sont menacés par la famine, mais cela n’empêche pas le pays de se trouver dans ce top 10 des meilleures économies de l’Afrique.

En effet même si le revenu par habitant est très bas, sa croissance est bien élevée. Cette montée s’explique surtout par l’exportation de café qui compte aujourd’hui plus de 26 % des exportations de matières premières. Mais l’activité d’extraction d’or est également une force pour le pays.

Mais comme le secteur agricole emploie 85 % des habitants, c’est la totalité du pays (ou presque) qui est touché une fois que les récoltes sont mauvaises. Et lorsque les prix s’élèvent, les habitants ne sont plus dans la capacité de se nourrir correctement.

6. ZAMBIE

Zambie

La production est le pilier des activités économiques de la Zambie. Malheureusement, cela la rend vulnérable une fois que les prix de matières premières fluctuent. D’un autre côté, même si la croissance économique est élevée, 60 % de la population vivent toujours dans l’extrême pauvreté.

En effet, depuis la privatisation des secteurs miniers, les entreprises étrangères sont les seules à en tirer parti. Comme tous les autres pays de ce top 10, la répartition des richesses dans tous les secteurs sera une très bonne idée pour relever l’état de l’économie.

5. NIGERIA

NIGERIA

Surnommé « géant de l’Afrique », Nigéria ne doit pas uniquement ce surnom à sa population, qui est de 189 millions d’habitants.

En effet, sa croissance économique qui est basée sur l’activité pétrolifère est aussi un très bon point pour le pays. Il fait même partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Seulement voilà, la corruption est en train de faire descendre le pays et la richesse est plutôt considérée comme un fléau au lieu d’une aubaine. 80 % des revenus issus du pétrole reviennent à l’État et seulement 1 % profite aux habitants. Et la déstabilisation politique causée par la secte islamiste Boko Haram est aussi un point à prendre en compte lorsqu’en parle de l’avenir économique du pays.

Pour le moment, la croissance reste encore indiscutable. Selon les statistiques, d’ici 15 ans, le pays peut même détrôner l’Afrique du Sud.

4. ZIMBABWE

ZIMBABWE

Après une décennie de chute libre, l’économie du Zimbabwe est maintenant au beau fixe. En effet, entre 1998 et 2002, sa participation à la Deuxième Guerre a causé la chute de son économie. Et entre 2004 et 2006, l’hyperinflation était tellement énorme que l’on a arrêté d’utiliser sa monnaie.

Mais cette mesure était la porte d’ouverture sur le salut. Car à partir de 2009, la croissance économique n’a jamais été en si bonne santé. Et cela s’est amplifié grâce au retour du climat favorable pour les affaires avec l’instauration du fameux gouvernement d’union.

Et en 2011, le gouvernement présente enfin son plan pour les quatre ans à venir, dont l’objectif principal est la croissance de 7 % par an. Et pour cela, le pays compte grandement sur les investisseurs étrangers.

3. BOTSWANA

BOTSWANA

Après son indépendance en 1966, le pays a gardé son économie élevée, et ce en dépit du coup dur qu’il a dû traverser durant la crise économique de 2008.

C’est l’activité d’extraction de diamants qui fait la richesse de la compagnie de Beers, dont l’État est actionnaire de 15 %. Grâce à lui, le pays se place à la deuxième position des producteurs au monde.

Toutefois, l’agriculture reste la première source de revenus pour la population. L’élevage bovidé occupe aussi une place importante.

2. RÉPUBLIQUE DU CONGO

 RÉPUBLIQUE DU CONGO

L’économie du pays se base principalement sur les revenus du pétrole. Ces derniers représentent en effet 90 % des exportations et 85 % des revenus. Mais c’est, selon le président Denis Sassous N’Guesso, une force et une faiblesse.

L’exportation de bois pourrait, jouer un rôle un peu plus important. Mais il ne faut pas oublier que ce pays est le seul de ce classement a tenir un indice de développement humain moyen.

1. GHANA

Ghana

Le Ghana est sans aucun doute le champion de la croissance économique en Afrique.

Ce pays qui est anglophone est également bordé par des francophones. Et selon le FMI il devrait atteindre +13,7 % de croissance. Et c’est incontestablement l’un de plus fortes progressions africaines (et même du monde).

Le secteur agricole tient 1/3 du PIB du pays et emploie près de la moitié de la population active. Le produit phare est le cacao. Mais le sol ghanéen est aussi très riche en or et en pétrole. Et c’est surtout les revenus créés prochainement par les activités d’extraction de pétrole qui explique cette forte croissance.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here