Fausse ambassade

Cette grande mascarade a fonctionné durant plus d’une dizaine d’années. Mais dernièrement, ces ressortissants turcs qui sont impliqués dans la falsification de documents (notamment des visas et des passeports américains) au Ghana ont dû arrêter leur petite affaire suite à l’intervention des autorités du pays.

Fausse ambassade
Photo de la fausse ambassade vue de l’extérieur

Cette organisation ghanéenne s’était fait passer pour l’ambassade des États-Unis depuis plusieurs années. Mais le département d’État a pu enfin fermer cette supercherie. C’est à Accra, la capitale du pays, qu’un groupe de ressortissants Turcs, parlant couramment l’anglais et néerlandais, associés à des ghanéens ont réussi à monter cette opération frauduleuse. Pour rendre plus crédible leur affaire, ils ont affiché le drapeau américain et une peinture du président Barack Obama à l’intérieur, pour renforcer l’illusion qu’ils étaient des représentants du pays.

La fausse ambassade avait une peinture du président américian Barack Obama accroché à un mur
La fausse ambassade avait une peinture du président américian Barack Obama accrochée à un mur

Une opération montée par le crime organisé

“Cette ambassade n’a jamais été exploitée par le gouvernement américain, mais par des bandes du crime organisé ghanéen et turc ainsi qu’un avocat ghanéen pratiquant l’immigration et le droit pénal, des enquêtes ont également révélé une fausse ambassade hollandaise.” a déclaré le département d’Etat dans un communiqué.

Le travail de cette fausse ambassade se portait sur la délivrance de faux documents dans un premier temps, mais aussi de vrais visas qu’ils obtenaient de manière frauduleuse.

La véritable ambassade américaine au Ghana est un complexe important et fortifié à Cantonments, l’un des quartiers les plus chers de la capitale. De nombreuses personnes font la queue chaque jour pour des rendez-vous pour l’obtention de visa et d’autres affaires consulaires.

Photo de la vrai ambassade américaine au Ghana
Photo de la vrai ambassade américaine au Ghana

Des visas délivrés pour 6000$

Lors de la perquisition, les autorités sont tombées sur plus de 150 passeports pour une dizaine de pays, mais également plusieurs visas, authentiques pour certains, contrefaites pour d’autres, en destination des États-Unis, de l’Afrique du Sud, de l’Inde, mais également de plusieurs pays de l’espace Schengen. Ils ont également saisi des certificats de naissance d’une valeur de 6000$ chacun.

Faux papiers
Preuves saisies pendant le raid sur la fausse ambassade américaine à Accra au Ghana

Le marché des visas, une cible importante du crime organisé

 visa délivré par la fausse ambassade
Exemple de visa délivré par la fausse ambassade

Les autorités n’ont pas dévoilé comment ce gang a fait pour obtenir ces visas authentiques, ou combien de personnes ont pu rentrer dans d’autres pays grâce à ces visas frauduleux, mais ils affirment que personne n’a pu rentrer aux USA avec ces visas.

“Les criminels qui ont dirigé l’opération ont payé des fonctionnaires corrompus afin d’obtenir des documents vierges légitimes utilisables ainsi que leur silence “, a déclaré le communiqué.

Les visas pour les pays occidentaux sont très demandés en Afrique et les ambassades disent que le marché des visas est une cible importante pour le crime organisé.

La fausse ambassade était ouverte trois jours par semaine et n’acceptait pas de visite sans rendez-vous. En plus de cela, les criminels faisait de la publicité pour l’ambassade au Ghana, au Togo ainsi qu’en Côte d’Ivoire et a réussi a ramené des clients de toute l’Afrique de l’ouest à Accra où ils louaient les chambres d’hôtel dans les hôtels à proximité.

Les autorités ne savent pas si les clients étaient au courant que leur visa n’était pas obtenu de façon honnête, mais dans tous les cas, beaucoup seraient prêt à prendre le risque.

Cette fausse ambassade américaine n’est pas la seule que les autorités ont fermée. En effet, ils ont aussi mis fin aux agissements frauduleux d’une autre fausse ambassade hollandaise.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here