Connect with us

Société

Les informations à savoir avant de créer une entreprise aux États-Unis

Publié

le

entreprise usa

La création d’une entreprise aux États-Unis est une expérience passionnante et enrichissante, mais elle peut aussi être compliquée. Selon le type d’entreprise que vous souhaitez créer, de nombreuses étapes doivent être franchies avant que votre société ne devienne officielle. Vous trouverez dans ce guide des informations relatives aux différents éléments nécessaires à la constitution d’une société, ainsi que le temps nécessaire à la création d’une société dans chaque État.

Aux États-Unis, une entreprise doit s’établir de différentes manières en fonction de l’endroit où elle prévoit de s’implanter ou du produit qu’elle souhaite commercialiser. Il est parfois simple d’ouvrir un bureau et de se concentrer uniquement sur cette région. Mais, il existe également d’autres réglementations que les taxes, qui peuvent exiger non seulement l’ouverture d’un magasin, mais aussi la prise en compte de questions telles que les taux de change.

La législation relative aux entreprises selon les États et le type de société

Les États-Unis sont un mélange de nombreuses cultures et entreprises différentes. Le droit des sociétés dans ce pays fait la distinction entre les sociétés de personnes, les sociétés par actions ou les hybrides. Par exemple, les LLC qui sont formées en vertu des lois des États, mais chacune a ses propres directives spécifiques à cette juridiction. Celles-ci varient considérablement de la législation d’un État à l’autre, ce qui complique la tâche des personnes qui veulent que leur entreprise soit conforme aux normes unifiées des cinquante États. Visitez http://www.tremplinentreprises.com pour en savoir plus sur ce sujet.

Le droit des affaires américain fait souvent exception à la règle. À l’exception des banques et des compagnies d’assurance, de nombreux métiers ne nécessitent aucune autorisation spéciale en Amérique. Cela permet une liberté beaucoup plus grande que dans d’autres pays avec leurs processus d’autorisation. Toutefois, le droit américain n’est pas sans limites et un entrepreneur doit être conscient du fait que, dans la plupart des cas, toute entreprise peut exercer ses activités où bon lui semble.  Il est donc important de consulter des experts qui connaissent non seulement le pays, mais aussi les lois qui s’appliquent directement à votre produit ou service.

Au sein du secteur privé américain, il existe un certain nombre de réglementations que les employeurs doivent respecter. Il peut s’agir de lois fédérales et d’ordonnances locales, afin de s’assurer qu’ils respectent toutes les règles applicables en matière de discrimination, entre autres. La plupart des employés dans ce pays n’ont pas de contrat ou d’accord leur garantissant la sécurité de l’emploi au-delà de leur date d’entrée en fonction. Cela signifie que si vous êtes licencié sans motif à n’importe quel moment de votre période d’emploi, il est possible de se retrouver à nouveau au chômage très rapidement. La main-d’œuvre représente une part énorme de l’économie américaine, avec des dizaines de millions de travailleurs employés dans toutes sortes de professions et d’industries.

La fiscalité des entreprises aux USA

En matière de fiscalité, l’Amérique est l’un des rares pays où les particuliers ne disposent pas d’un numéro de dossier fiscal national. Dans ce pays, vous êtes obligé de fournir votre numéro de sécurité sociale (SSN) pour la plupart des tâches administratives liées aux impôts ou à la déclaration en ligne de certaines informations vous concernant.

Il existe de nombreuses façons pour les entreprises de recruter leur personnel à l’étranger, mais toutes ne sont pas adaptées. Par exemple, si vous souhaitez que votre visa de travailleur étranger ou votre carte de résident étranger soit traité plus rapidement à la douane, il est préférable qu’ils soient munis des bons documents, en particulier au moment des inspections. Il est également important qu’ils soient légalement autorisés à travailler aux États-Unis et qu’ils n’aient pas de problèmes actuels ou antérieurs avec leur statut d’immigration.

Le droit commercial international est une préoccupation croissante pour les entreprises qui font des affaires à l’international, en particulier s’il s’agit de pays dotés d’un système juridique solide, comme les États-Unis, qui disposent d’un système judiciaire de classe mondiale. Si des litiges surviennent, vous voudriez qu’ils soient réglés rapidement et sans trop de difficultés. Les contrats de licence sont souvent complexes, formulés de manière très spécifique pour faire face à toutes les éventualités possibles. Il peut s’agir de racheter un contrat ou de renégocier les conditions ; même de petits changements peuvent modifier complètement la portée de l’accord.

continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Journée civique d’assainissement en Guinée : les orpailleurs s’engagent

Publié

le

pollution afrique

En juillet 2022, les autorités guinéennes ont instauré « la Journée civique de l’assainissement général » : tous les premiers samedis du mois, les guinéens s’engagent à nettoyer les déchets qui jonchent les rues de leurs communes. Et le 5 août dernier, c’est la fédération professionnelle des orpailleurs qui est montée au créneau à Siguiri, dans le nord-est du pays.

Cela devient presque une tradition en Guinée : depuis un an, associations, collectifs ou simples citoyens répondent à la demande des autorités, en ramassant, chaque premier samedi du mois, les détritus qui salissent leurs villes et leurs villages.

Les autorités – qui aspirent à faire de Conakry « la perle de l’Afrique » – cherchent à lutter contre la prolifération des déchets dans les rues tout en sensibilisant l’opinion publique à ces enjeux. Une démarche qui a reçu un accueil enthousiaste, avec un réel engouement de la société civile : en effet, entreprises, syndicats ou organisations professionnelles ont aussi trouvé là une occasion de mieux se faire connaitre tout en popularisant leurs activités.

Une initiative qui s’inscrit dans une véritable dynamique africaine : depuis quelques années, plusieurs pays africains ont fait de la lutte contre la pollution de l’environnement une priorité politique, à l’instar du Rwanda, qui a purement et simplement interdit tous les emballages plastiques depuis quatorze ans. D’ailleurs, en septembre 2022 à Dakar, les ministres de l’Environnement de 54 pays africains se sont « engagés à intensifier leurs efforts en matière de lutte contre la pollution par les déchets sur le continent ».

L’engagement de l’Unog et de Tidiane Koita

Et le 5 août dernier en Guinée, c’est la puissante fédération des orpailleurs – qui rassemble tous les acteurs du secteur de l’or – qui a rassemblé ses militants pour un nettoyage de fond en comble de la ville de Siguiri. La ville est en effet l’épicentre de la zone aurifère guinéenne, et sa gare, véritable vitrine de la ville, souffrait d’une mauvaise image à cause des saletés et des déchets accumulés dans le quartier depuis des années.

Sur la télévision guinéenne, on a pu ainsi apercevoir plusieurs dizaines de volontaires, balais et pelles à la main, ratisser le parvis de la gare pour lui donner une nouvelle jeunesse.

Une démarche qui s’inscrit dans la politique environnementale de « l’union nationale des orpailleurs guinéens » : son président, Tidiane Koita – en lice pour briguer un second mandat – a orienté une grande partie des moyens humains et financiers de l’UNOG pour la protection de l’environnement et la lutte contre les « externalités négatives » provoquées par l’orpaillage et les mines. Une démarche nécessaire, entreprise depuis 2020 et l’arrivée de Tidiane Koita à la tête de la fédération, avec de bonne chance d’être réélu à son poste.

En effet, la Guinée avait connu une véritable « ruée vers l’or » ces dernière années quand plusieurs filons ont été découverts dans l’est du pays. S’en est suivi l’apparition de centaines de sites d’exploitation dans une ambiance « far west », souvent au détriment des lois guinéennes sur la protection de l’environnement. Une tendance corrigée par la fédération professionnelle, qui tente désormais de faire du secteur de l’orpaillage guinéen un « bon élève » de la protection de la nature.

En participant à la journée civique d’assainissement, les orpailleurs de Guinée déploient leur nouvelle stratégie de responsabilité sociale et environnementale en l’élargissant à toutes les formes de pollutions, y compris celles qui ne sont pas provoquées directement par les chercheurs d’or. Une bonne nouvelle pour la Guinée.

continuer la lecture

Société

Pourquoi opter pour Go Africa Online pour booster sa visibilité ?

Publié

le

Go Africa Online

Vous êtes un professionnel africain et vous cherchez à développer votre activité, trouver de nouveaux clients, renforcer votre image de marque, vous former ou à recruter ? Alors, vous avez besoin de Go Africa Online.

Go Africa Online, c’est plus qu’un simple annuaire d’entreprises. C’est une plateforme qui vous offre des services en ligne dédiés qui permettent de favoriser les interactions économiques entre tous les professionnels africains. À présent, obtenez plus de détails sur les avantages de cette plateforme pour booster votre visibilité sur le web africain.

Go Africa Online

Go Africa Online : un annuaire exhaustif et qualifié

Go Africa Online se positionne comme un pont numérique connectant les différentes entreprises africaines, offrant une base de données exhaustive et précise qui se distingue par sa qualité et sa richesse. Cette base a été patiemment construite par une équipe dédiée sur le terrain, assurant ainsi la fiabilité et la pertinence des informations fournies.

La navigation sur la plateforme Go Africa Online est conçue pour être simple et efficace. Les utilisateurs peuvent effectuer une recherche en se basant sur divers critères : secteur d’activité, pays, ville ou même un simple mot-clé. Le résultat de la recherche fournit une liste d’entreprises avec des fiches détaillées comprenant des informations essentielles telles que les coordonnées, les produits ou services offerts, les avis des clients, les actualités et bien plus encore. Cette fonctionnalité de recherche ciblée permet à tous, professionnels comme particuliers, d’identifier rapidement et facilement les acteurs clés dans leur domaine, leurs concurrents potentiels ou leurs futurs partenaires d’affaires.

Au-delà de la simple consultation, Go Africa Online offre aux entreprises l’opportunité de créer leur propre fiche. Ce profil d’entreprise personnalisé peut inclure des détails sur l’activité de l’entreprise, les produits ou services qu’elle offre, ainsi que ses coordonnées. En offrant une présence en ligne optimale, Go Africa Online contribue à améliorer l’image de l’entreprise sur Internet, une nécessité à l’ère du numérique.

Une identité numérique optimisée et personnalisée

Prenant en compte l’importance d’un site web professionnel dans l’écosystème numérique actuel, Go Africa Online propose également des services de création de sites web. Ces sites sont conçus pour être modernes, réactifs et optimisés pour le référencement, assurant ainsi une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche.

Le service de conception de sites web de Go Africa Online vise à fournir une solution complète pour aider les entreprises africaines à faire le saut numérique et à élargir leur portée à un public mondial.

Un réseau social professionnel

Go Africa Online n’est pas simplement un annuaire, c’est un catalyseur de connectivité, favorisant les relations commerciales et stimulant la croissance sur le continent africain. En rassemblant les entreprises sous une seule et même plateforme, elle facilite le partage d’informations et crée des opportunités d’affaires, contribuant à la prospérité du paysage commercial africain.

Go Africa Online

C’est un réseau social professionnel qui vous permet de discuter en direct avec vos prospects et contacts, grâce à la messagerie instantanée. Vous pouvez ainsi échanger des informations, des conseils, des devis, des rendez-vous, etc. Vous pouvez également renforcer la confiance de vos futurs clients en leur demandant de laisser des avis sur votre entreprise ou en leur répondant.

Opter pour ladite plateforme revient à rejoindre le plus grand réseau professionnel d’Afrique, avec plus de 216 000 membres inscrits. Vous pouvez ainsi élargir votre cercle de relations professionnelles, trouver des opportunités d’affaires, proposer ou trouver un emploi, rechercher ou offrir une formation, etc. Et en parallèle, pourquoi ne pas également ne pas en profiter pour suivre les actualités d’Afrique et les tendances du marché africain.

Go Africa Online : une plateforme de marketing digital

Go Africa Online vous offre également la possibilité de faire connaître votre entreprise au plus grand nombre, grâce aux campagnes emails et SMS. Vous pouvez ainsi toucher directement jusqu’à 600 000 contacts ciblés et qualifiés, selon vos critères de sélection (secteur d’activité, pays, ville, etc.). Promouvoir vos produits ou services, vos offres promotionnelles, vos événements… devient alors un véritable jeu d’enfant.

Par ailleurs, Go Africa Online vous fera surtout bénéficier de l’audience de plus de 150 sites internet locaux. Tout cela, au service de votre communication, grâce à sa plateforme Afrikad.com. Vous pouvez alors diffuser vos publicités sur des sites thématiques ou géographiques en rapport avec votre activité. Vous pouvez également présenter vos produits à vendre sur le service dédié à la présentation de vos produits ou services : photos, descriptifs, prix, etc.

Vous l’aurez compris, Go Africa Online est la solution idéale pour booster votre visibilité sur le web africain. En optant pour cette plateforme plutôt particulière, vous bénéficiez d’un annuaire exhaustif et qualifié, d’un réseau social professionnel et d’une plateforme de marketing digital. Vous pourrez ensuite mieux développer votre activité, trouver de nouveaux clients, renforcer votre image de marque, vous former ou recruter. N’attendez plus et essayez dès que possible Go Africa Online !

continuer la lecture

Société

Mali : les propositions d’Aliou Diallo pour le nouvel an

Publié

le

Aliou Diallo

Aliou Diallo a adressé, le 1er janvier 2023, ses vœux du nouvel an à ses concitoyens dans une vidéo diffusée sur ses réseaux sociaux. Le riche homme d’affaires et politique malien leur souhaite de vivre cette année dans la paix, la prospérité, la sécurité et la confiance. Il fait surtout des propositions pour le retour à la normale et le développement durable du pays.

À l’occasion du passage à la nouvelle année 2023, Aliou Diallo a formulé ses vœux les plus chers à ses compatriotes dans une allocution publiée sur ses réseaux sociaux le 1er janvier. L’homme d’affaires souhaite à chaque malienne et chaque malien de « vivre dans la paix et la prospérité, dans la sécurité et la confiance », après une année éprouvante pour toute l’humanité et particulièrement pour les pays du Sahel. En particulier le Mali, déjà en proie à une crise multidimensionnelle depuis plus de dix ans. Il pense aux victimes civiles et militaires du terrorisme et prie pour le repos de leurs âmes. Il se souvient aussi des veuves et des orphelins à qui il apporte une aide à travers sa Fondation Maliba.

Privilégier un partenariat stratégique militaire ouest-africain

Dans son allocution, Aliou Diallo fait également des propositions pour un retour à la normale et pour le développement durable du Mali. Pour éliminer le terrorisme, en grande partie responsable de l’état de déliquescence actuel du Mali, il suggère aux autorités maliennes de la de la Transition de privilégier un partenariat stratégique militaire avec les pays voisins qui ont les mêmes problèmes sécuritaires. Cette collaboration devrait aussi renforcer la formation, l’encadrement et l’équipement de l’armée malienne. Aussi, le PDG d’Hydroma appelle à la création d’une Force Spéciale avec les Etats de la CEDEAO et les Nations Unies. Mais cette fois en instaurant un mandat plus robuste et un financement mutualisé afin d’obtenir un vrai programme de sécurisation et de lutte contre le terrorisme et l’économie criminelle au Mali et dans la sous-région.

Un appel pour la signature d’un Pacte de stabilité

Si les terroristes sont la gangrène du Mali depuis une décennie, Aliou Diallo ne peut s’empêcher de taper sur les politiques, responsables en partie de la crise malienne. Il pointe leur propension à la gabegie, à la corruption, à l’injustice et à la fraude électorale. Ce dernier vice empêche les Maliens de choisir leurs représentants de façon transparente. Ce qui créé frustration et mécontentement, véritables carburants des conflits armés et des soulèvements populaires. On se souvient encore de la révolte d’août 2020, qui a emporté le régime d’Ibrahim Boubacar Keita (IBK). Pour sortir le Mali de ces maux, Aliou Diallo invite ses compatriotes à signer un Pacte de stabilité à l’image du pacte de jumelage et de solidarité ethnique conclu en mars 2022 à Kayes – Médine, à l’initiative de la Fondation Maliba.

Un plan Marshall pour le développement décentralisé du Mali

Selon l’ex député de Kayes, ce contrat social permettra de retrouver la paix et la stabilité indispensables à l’essor économique du Mali, de mettre en valeur les précieuses richesses et les énormes potentialités dont regorgent toutes ses régions au profit de tous ses enfants, et de permettre au pays de retrouver sa place dans le concert des nations. Mais avant, il faudra d’abord organiser des élections générales incontestables en février 2024. En favori du prochain scrutin présidentiel (après avoir terminé troisième en 2018), Aliou Diallo appelle les militants de son parti à se mobiliser pour les prochaines échéances électorales dont les dates ont été fixées par les autorités maliennes de la transition. En cas de victoire, il compte dérouler son fameux plan Marshall pour le Mali. Il s’agit d’un ambitieux programme de développement décentralisé de toutes les régions du Mali et de création d’emplois.

continuer la lecture

Articles