Boureberg

L’Afrique se lance de plus en plus dans de grands projets urbains et des constructions ambitieuses. En effet, le continent est en train de façonner progressivement son avenir en priorisant le développement. Après le retard qu’il a connu, il est en phase de se rattraper et de se positionner dans la lignée des pays développés.

2013, un rapport du cabinet Deloitte a fait état d’un budget de construction de grands projets à hauteur de 222.7 milliards de dollars sur  le continent. Un chiffre qui recense tous les projets en cours et qui valent au moins 50 000 000 de dollars. Trois ans plus tard, les constructions de grandes envergures n’en restent pas là. L’Afrique se développe et les chantiers augmentent en nombre. On vous donne un aperçu des 7 plus grands projets urbains en cours actuellement sur le continent. Des projets qui marquent un tournant pour l’Afrique et qui donnent un aperçu sur son développement et son émergence économique.

1. Sénégal : Le chantier du Diamniadio Valley

Diamniadio Valley

60 milliards de CFA, c’est le budget prévu pour la construction d’un des plus grands projets urbains en Afrique du nom de Diamniadio Valley. Installé prochainement au Sénégal, ce projet de très grande envergure se veut être la Silicon Valley africaine où l’on retrouvera un centre ou un pôle urbain qui se destine à la recherche et au développement dans le domaine du numérique et du TIC. D’après le ministre des Postes et de la Télécommunication sénégalais, Yaya Abdoul Kane, ce projet vise à  “apporter une réponse nouvelle à la forte demande des acteurs en matière d’infrastructures d’accès au haut débit, d’immeubles intelligents, de Datacenters et de formation. Nous voulons faire du Sénégal un hub numérique régional.” 

Pour la première phase du projet Diamniadio Valley, le chantier s’étendra sur 25 ha. Ce sera seulement après la finalisation de cette première phase qu’une seconde étape sera entamée.

2. Nigéria : Le renouvellement du réseau de chemin de fer

Réseau de chemin de fer

Moderniser la ligne de chemin de fer au NIgéria, c’est l’objectif de ce grand projet. Pour ce faire, le gouvernement Nigérian a demandé le partenariat chinois afin de mobiliser 12 milliards de dollars dans la finalisation du renouvellement du réseau. Ce projet intègre également la construction d’une nouvelle ligne qui relie Lagos et Kaduna. Une ligne qui utilise des TGV comme moyen de transport et qui est déjà opérationnelle depuis mars 2016.

3. Maroc : Réhabilitation de la vallée de Boureberg

Boureberg

Le projet Boureberg a déjà été entamé il y a onze ans, en 2006. La première phase de son installation a ainsi permis à la ville de Rabat de renouveler son aspect architectural avec la présence du pont Hassan II. On notera également la construction du réseau de Tramway à Rabbat Salé ainsi que le tunnel des Oudaya. Pour la deuxième phase, elle vient d’être lancée et vise l’aménagement de nouveaux espaces urbains pour un financement d’un milliard de dollars. 6 000 ha de superficie seront concernés par ce travail colossal dont le but est de mettre sur pied une vallée moderne et attractive du nom de Boureberg.

4. Kenya : Réaménagement de la ligne de chemin de fer Mombasa

Mombasa

Le Kenya prévoit le début du projet Mombasa, en 2018. Ce grand projet urbain a comme objectif, la connexion entre la ville de Mombasa et les pays limitrophes du Kenya entre autres, le Rwanda, le Sud-Soudan et la Tanzanie. Le gouvernement kényan prévoit ainsi, une facilitation de l’exportation dans ces pays voisins de ses frontières. Ce projet sera également le fruit d’une collaboration et d’un partenariat entre 3 institutions que sont le gouvernement Rwandais, celui du Kenya et de l’Ouganda. Ce grand chantier mobilisera ainsi, un financement de 14 milliards de dollars qui sera une contribution des 3 pays partenaires.

5. Côte d’Ivoire : Projet Trains Urbain à Abidjan

Trains Urbain

Le budget pour la construction du train urbain d’Abidjan est estimé à 1.2 milliard d’euros. Renommé “Métro d’Abidjan”, le projet débutera en 2019 pour prendre fin en 2020. Pour son circuit, ce métro reliera le nord du quartier d’Anyama dans l’agglomération de la capitale du Côte d’Ivoire, et ira jusqu’à l’aéroport Félix-Houphouët-Boigny dans la partie Sud. Le gouvernement ivoirien prévoit 250 000 passagers sur ce réseau de 37 km et vise une facilité de déplacement pour les 20 millions d’habitants de la capitale.

6. Maroc : Le grand projet urbain Noor

Noor

Le projet Noor Ouarzazate est un complexe qui recevra des panneaux solaires d’une puissance totale de 580 MW. En Afrique, cette centrale sera sans doute la plus grande en terme d’exploitation de surface de construction. Ce sera également la centrale produisant la plus grande puissance électrique dans cette région. Si la première phase du projet Noor a déjà coûté 9 milliards de dollars à l’État et qui s’était terminé en février dernier, la deuxième phase prendra fin en 2020.

7. Afrique Du Sud : Mise en circulation de 600 trains

Trains

En 2013, le PRASA ou l’Agence public chargée des transports de voyageurs en Afrique du Sud a signé un contrat d’achat avec Alstom, la firme française, en vue de produire et de livrer 600 trains périurbains dont la durée d’exécution sera de 10 ans. D’une valeur de 4.6 milliards, ces nouveaux trains permettront à l’État d’Afrique du Sud de renouveler sa flotte afin de se positionner comme les pays développés en termes de transport ferroviaire.

 

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here