Naika Rockett

Ces trois sprinteuses nigérianes sont déterminées à atteindre leur objectif : faire participer le Nigéria aux Jeux Olympiques d’hiver 2018, en Corée du Sud, dans la catégorie bobsleigh !

Seun Adigun, Ngozi Onwumere et Akuoma Omeoga, des noms qui ne vous dit peut-être rien, mais qu’il faut pourtant bien retenir dès à présent.
Ces belles demoiselles sont membres d’une équipe de bobsleigh qui souhaite marquer l’histoire des jeux Olympiques d’hiver en portant les couleurs du Nigéria pour l’édition 2018 en Corée du Sud.

Ces trois femmes ont beaucoup de motivation à revendre.
Elles veulent non seulement faire partie de la liste des participants pour la compétition olympique, mais elles ont aussi eu la brillante idée de fonder une fédération de bobsleigh, pour leur pays et pour l’ensemble du continent africain.
Si vous avez eu l’habitude d’entendre parler de Rasta Rockett, voici maintenant « Naija Rockett« .

Naika Rockett

C’est un véritable défi qu’elles se sont lancées, et si cela aboutit à un résultat positif, elles deviendront la toute première équipe nigériane, tous sexes confondus, à participer à cette compétition olympique.
En plus d’êtres des athlètes remarquables, ces trois jeunes femmes portent aussi d’autres casquettes : des étudiantes et/ou des femmes qui mènent une carrière professionnelle. Adigun, l’une des trois sprinteuse, est en train de suivre un doctorat en chiropratique au Texas Chiropractic College tout en finissant sa maîtrise en fitness et performance humaine à l’Université de Houston Clear Lake.
Quant à Onwumere, elle continue également son doctorat en chiropratique au Texas Chiropratic College. Et Omeoga est une recruteuse dans le secteur de la santé.

Vivant à Houston, au Texas, les trois jeunes femmes s’entraînent d’arrache-pied pour être sûres de remporter au minimum une course pour cette saison et collecter également la somme de 150 000 $ pour l’achat des équipements nécessaires.
Le principal levier de motivation de ces trois drôles de dames est de rendre un hommage à toutes les femmes et les filles de leur pays ainsi que d’Afrique.
Le message qu’elles véhiculent est simple et court : RIEN N’EST IMPOSSIBLE !

Naika Rockett

Mais pourquoi s’être tourné vers le bobsleigh ? Alors que les athlètes de ce pays ont tendance à choisir d’autres sports comme le foot ou encore l’athlétisme.
La réponse de Seun Adigun est des plus claires :

Fédération Internationale de Bobsleigh et de Tobogganing (FIBT) cherchait à se développer sur le continent parce qu’il était l’un des derniers à avoir besoin d’être représenté pour avoir l’occasion de développer le sport. Ça a commencé à grandir en moi du genre : « Seun, tu dois faire ça. Tu dois aider à créer cette équipe afin qu’elle aide, non seulement le bobsleigh, la FIBT, le Nigeria, l’Afrique, les femmes dans le sport, à peu près tout ce que tu  représentes! »
Il m’a fallu longtemps pour déterminer si j’allais effectivement assumer ça.

Tout ce que l’on peut souhaiter à ces trois femmes est d’atteindre leur objectif pour pouvoir porter fièrement les drapeaux de leur beau pays durant les Jeux olympiques de 2018 en Corée du Sud.

Si vous souhaitez soutenir nos drôles de dames, vous pouvez participer à leur campagne de crowfunding sur GoFundMe .

Les Naija Rockett ont pour projet de créer un site web afin d’informer le grand public sur leur progrès et leur dernière actualité. Histoire à suivre.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here