Afrique du Sud

Que ce soit pour la bonne ambiance à Marrakech ou pour une petite balade sur les plages d’Umhlanga, de plus en plus de multimillionnaires décident de poser leur valise pour flâner sur le continent africain. D’après une étude faite par le cabinet sud-africain New World Wealth, le continent a connu entre l’année 2014 et 2015, près de 43 000 visiteurs dont la fortune est estimée à plus de 10 millions de dollars.

1. Afrique du Sud

Afrique du Sud

Un quart d’entre ces visiteurs super riches (soit plus de 10000 visiteurs) ont choisis l’Afrique du Sud, même si de nouvelles réglementations compliquent grandement l’obtention de visas touristique.

2. Maroc

Le Maroc

Le Maroc est aujourd’hui la deuxième destination préférée des multimillionnaires. Et même si les Chinois et les Indiens pensent que ce pays n’est pas très attrayant pour des visites touristiques (à cause de l’instabilité politique), cela n’empêche nullement les visiteurs de se diriger vers les nantis du Golfe, la Turquie ou encore l’Union européenne.

3. Botswana

Botswana

Après eux, on retrouve : ex aequo, Botswana, Kenya et les Seychelles.

4. Kenya

Kenya

5. Seychelles

Seychelles

6. Tanzanie

Tanzanie paysage

7. Île Maurice

L'Île Maurice

8. Ouganda

Ouganda

9. Zambie

Zambie

10. Mozambique

Mozambique

11. Nigéria

Nigéria Lagos

Grâce à sa situation géographique, les touristes asiatiques sont plus attirés par l’Afrique de l’Est.

L’Égypte a subi malheureusement toutes les craintes des touristes exigeants. Pour preuve, elle n’a accueilli que 2000 visiteurs très riches l’an dernier, et 7000 en 2010. Le Kenya compte une légère baisse suite aux attaques terroristes qu’il a subies ces dernières années.

Et même si les standards du luxe sont les mêmes partout dans le monde, c’est une sorte d’indépendance dans les offres exclusives, personnalisables et privatisables qui attirent les clients fortunés en Afrique, selon l’analyse de Philippe Gauguier, associé chez Deloitte in extenso.marrakech

Ce n’est donc pas seulement les cinq-étoiles, tel que la Mamounia à Marrakech (2000 euros la nuit dans les suites et 8000 euros la nuit dans le Riad) ou encore le Twelve Apostles Hotel & Spa au Cap (plus de 3100 euros la nuit dans la suite présidentielle) qui attirent les touristes jet setters. Les grandes villas, les étages privés, les lodges, les boutiques-hôtels sont aussi au cœur de l’intérêt de la clientèle VIP.

Dans la liste des spots favoris de la case prestige, nous noterons : la grande réserve naturelle de Massaï Mara (au Kenya)

safari_masai_marai

ainsi que le delta de l’Okavango (dans le nord du Botswana), qui est célèbre grâce à ses safaris ou encore sa forêt impénétrable.

Delta de l'Okavango et Moremi

Se retrouver face à un gorille à dos argenté ou bien un lion est un fantasme pour la plupart, et pour les riches un rêve pouvant devenir réalité. En Afrique du Sud, vous devez compter dans les 1000 euros par personne et par nuit, pour un séjour dans un lodge sur pilotis dans le parc Kruger.

Pour la suite, la prestation est la même pour la plupart d’entre eux : jets, navettes, cuisiniers personnels, service 24 heures sur 24, bref des privilèges que seuls les touristes VIP peuvent se permettre. La facture s’élève généralement à 5000 dollars par personne pour une semaine.

Moins d’offres pour l’Afrique de l’Ouest

À cause de l’absence d’un visa régional, une infrastructure manquante, une connexion aérienne non régulière, l’offre peine à décoller en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale. On y voit très peu de marinas ou de golfs. Et même si les touristes viennent en jet privé, les aéroports et même les infrastructures d’accueil ne s’adaptent pas aux attentes des touristes. Et c’est très malheureux étant donné que la région possède tout de même de sites à fort potentiel touristique.

Selon le patron d’un groupe hôtelier en Afrique, l’offre de luxe n’est pas encore présente étant donné que les hôteliers attendent le développement du tourisme d’affaires haut de gamme avant de faire les premiers pas. Or, il ne faut pas sous-estimer le fait que 95 % des touristes passent par ce continent pour des voyages d’affaires ou des congrès.

Et cette opportunité est pour plusieurs groupes internationaux une grande porte qui s’ouvre à un bon investissement dans les cinq années à venir. Accor prévoit d’ouvrir vingt Pullman, Starwood projette l’ouverture de trente hôtels et Carlson Rezidor trente-cinq.

Les Suisses veulent également investir trois grandes implantations, en Côte d’Ivoire, Nigéria et Kenya d’ici la fin de l’année 2019. Pour les Espagnols, ce sera des machines à sous dans l’Afrique francophone.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. L’Afrique est en marche dans certains coins ou sous régions, il reste que l’Afrique centrale a suivre le rythme. Cette dernière avance certes mais pas au rythmes de ses immenses richesses.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here