La vidéo de Nicolas Meyrieux « Le Hold-up africain » fait parler d’elle depuis quelque temps sur les réseaux sociaux. En effet, cette vidéo humoristique subtile et très juste dénonce de grande vérité sur l’exploitation du continent africain par la France.

Dans cette vidéo humoristique, mais qui retrace des faits réels, l’humoriste français Nicolas Meyrieux pose une question assez gênante. Il demande ouvertement les raisons pour lesquelles le continent le plus riche au monde, avec ces ressources souterraines comme l’or, l’uranium ou encore le diamant et le pétrole, possède la population la plus pauvre de la planète ?

A travers la vidéo, Nicolas Meyrieux répond lui-même à cette invraisemblable relation entre l’Afrique et la France. Mais dans sa série de sketchs, l’humoriste ne cible pas seulement cette relation franco-africaine, il met aussi en avant les grands problèmes de notre société, qu’il aborde toujours avec un esprit très humoristique.

Ce que l’humoriste raconte dans sa vidéo

Le Hold-up africain

Nicolas Meyrieux commence sa vidéo par ces propos « Alors ça ne va pas vous plaire, mais la France n’y est pas pour rien. » Une manière pour lui de mettre les internautes en garde sur ces vérités qui dérangent…voire même tabou.

En effet, après cette introduction en douceur, l’humoriste continue en expliquant la position économique de la France au niveau international. Une France qui fait partie des pays les plus puissants et les plus riches au monde. Mais aussi, une France qui ne dispose d’aucune ressource naturelle sur ces terres, mais qui, toutefois, possède de nombreuses firmes puissantes telles que Total ou Areva, spécialisées dans la fourniture de produits énergétiques et de ressources naturelles à travers le monde. Sur cette première analyse, Nicolas Meyrieux demande si la situation est normale, pour ensuite crier haut et fort “C’est un PUTAIN DE HOLD-UP!”

La vidéo se poursuit ainsi par un exposé bien détaillé de la manière qui a permis et qui permet encore à la France aujourd’hui d’exploiter l’Afrique depuis le temps où elle l’a colonisée.

Comme argument, il lance que la corruption est une pratique courante entre la France et les dirigeants du continent africain, et il l’illustre même en faisant semblant de faire la rencontre entre un businessman et un faux dirigeant africain venu de Gabonéria, un pays fictif qui sert seulement pour la vidéo. Dans cette séquence, Nicolas va donc, essayer de négocier avec le dirigeant (un roi) de Gabonéria en lui proposant de faire l’exploitation d’un métal précieux, le coltan, qui peut servir pour la production des Smartphones.

La vidéo présente également des détails sur une pratique encore appliquée aujourd’hui, qui est la taxe coloniale ou le FRANC CFA. Un type de taxe qui a engendré la chute d’ économies florissantes comme celle de l’Haïti. La vidéo montre aussi l’emprise monétaire de la France dans des pays comme la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Togo, le Cameroun et bien d’autres encore, qui utilisent le CFA comme monnaie alors que son impression se fait sur le territoire français.

En somme, pour réveiller l’esprit de la population africaine et mondiale, Nicolas Meyrieux présente avec humour mais sous un terrible fond de vérité, la relation entre le continent africain et la France. Les réalités qu’il expose sont certes humoristiques, mais devraient servir à ouvrir les yeux d’un grand nombre de personne en manque total d’information sur ce sujet grave, actuel, et qu’il est nécessaire de prendre au sérieux.

SOURCEKonbini
PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here