Population

Actuellement, 1 personne sur 6 vit sur le continent africain. Selon les statistiques, en 2100 1 homme sur 3 devrait vivre en Afrique. Le continent comptera donc près de 4.4 milliards de personnes en 2100. Si l’on se réfère aux projections de l’Institut national d’études démographiques, la population mondiale devrait donc croître jusqu’à atteindre près de 11 milliards de personnes d’ici la fin du 21ème siècle.

Le taux de fécondité en hausse

Population

D’après l’auteur des projections faites pour le compte de l’Ined, Gilles Pison :

« Il est illusoire de croire que la population mondiale va diminuer, même s’il y a une baisse de la fécondité. La majorité des quelques 10 milliards d’humains qui vivront en 2050 sont déjà nés et beaucoup sont en âge de procréer. S’y ajouteront donc les nouveau-nés des prochaines années qui feront à leur tour des enfants »

Certes, la fécondité est bien en baisse dans le continent noir, toutefois elle reste très élevée dans le monde. Au Nigeria par exemple, nous notons une moyenne de 7,6 enfants par femme contre 2,5 pour les pays du reste du monde.

Une grande avancée pour le sud du Sahara et le Nigeria

Population

Dans ces zones, la hausse de la démographie africaine doit être la plus importante. N’oublions pas que sa population a dépassé plus de 950 millions d’habitants en 2015 par conséquent près de 4 milliards d’habitants en 2100. Avec les 190,1 millions d’habitants en 2017, le Nigéria est actuellement le pays africain le plus peuplé. Dans les années 2050, la population du pays devrait atteindre, les 398 millions d’habitants et aura dépassé celle des États-Unis qui sera de 397 millions de personnes.

« Il est né 7 millions de bébés au Nigeria en 2015 contre 4 millions aux États-Unis. Le calcul est vite fait ! Cela annonce un dépassement prochain des États-Unis par le mastodonte africain » juge par avance le chercheur Gilles Pison.

Mais aujourd’hui, la Chine tient encore la première place dans le classement des pays les plus peuplés du monde, avec 1,4 milliard d’habitants. Mais selon l’Ined, le pays pourra même être dépassé par l’Inde avant 2030 à cause (ou grâce) de la fécondité qui s’y élève à près de 2,3 enfants par femme pour une moyenne de 1,7 enfant par femme pour la Chine.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here