Sénégal : 41 millions d'euros pour une centrale d'énergie solaire

Le gouvernement sénégalais a fait la signature d’une convention qui lui a permis de construire une centrale d’énergie solaire pouvant produire jusqu’à 30 MW d’électricité.
Cette centrale, conçue avec des plaques photovoltaïques, été prévue comme étant la plus grande installation du genre dans la partie occidentale du continent africain.

Pour ce qui est de son installation, elle a été réalisée à Méouane, dans le village de Santhiou Mékhé.

énergie solaire Sénégal 3
L’installation de la centrale d’énergie solaire au Sénégal est le résultat d’un accord passé entre le FONSIS ou Fonds d’investissements stratégiques, le SENERGY PV SA et le MERIDIAM.
Cette initiative s’aligne avec les objectifs et la vision du gouvernement sénégalais qui vise l’indépendance énergétique du Sénégal.
Ce projet prévoit également, une meilleure gestion de l’environnement en optant pour énergie non-polluante.
Un troisième objectif dans l’installation de cette centrale d’énergie solaire, c’est son accessibilité.
En ce sens, avec cette énergie renouvelable à la disposition de la population, l’accès se fera à moindre coût.

Interviewé par la télévision sénégalaise sur ce projet gigantesque , un responsable au sein de SENELEC, le Directeur des grands projets de production et des énergies renouvelables, Issa Dione, a affirmé que « Les jalons que nous venons de poser vont prendre ces deux axes. D’abord, une énergie bon marché à 65 francs CFA le kWh au moment où le fût lourd est autour de 80 francs CFA, mais également une énergie peu polluante. »

Un gouvernement qui vise une indépendance énergétique pour le Sénégal

énergie solaire au Sénégal 2

Le gouvernement sénégalais actuel fait un grand effort depuis quelques années, afin d’assurer l’indépendance du pays en matière d’énergie. Il priorise cet axe dans ses plans de développement à travers la stratégie de “la nouvelle politique énergétique“, d’après le président du Sénégal, Macky Sall. Ce dernier qui a évoqué l’intention et les grands axes de cette nouvelle politique durant le Conseil des ministres de 2012 qui s’était tenu à Diourbel.

Dans sa priorité et dans la lignée de ses objectifs, le président sénégalais travaille pour assurer l’acquisition « un secteur énergétique performant et assurant une parfaite disponibilité de l’énergie au moindre coût possible et garantissant un accès universel aux services énergétiques modernes dans le respect des principes d’acceptabilité sociale et environnementale » pour son pays et sa population. À cet égard, la centrale d’énergie solaire construite dans le village de Santhiou Mékhé ne sera qu’une concrétisation de cette vision par le gouvernement du Sénégal.

Une installation gigantesque ouverte depuis novembre 2016

énergie solaire au Sénégal

Cette installation gigantesque a donc été prévue afin que le début des travaux puisse commencer en février 2016. Le coût total du projet étant de 27 milliards de francs CFA (41 millions d’euros) , les travaux devaient durer 10 mois avec une perspective de mise en production en décembre 2016. Cependant, d’après les médias locaux, la fin des travaux s’était achevée un mois plus tôt. En effet, au mois de novembre 2016, les autorités sénégalaises ont procédé à l’ouverture de la centrale d’énergie solaire avec la présence du président sénégalais, Macky Sall.

Dans la lignée du Sénégal, on notera que le gouvernement kényan et celui du Maroc visent les mêmes objectifs. En effet, ces pays veulent faire évoluer le secteur énergétique en optant pour l’énergie solaire. Cela, afin de répondre aux attentes et aux besoins de leurs populations respectives, mais aussi, pour une visée économique en espérant optimiser la productivité des industries et des entreprises, dans le secteur privé, ainsi que le secteur public et les institutions étatiques.

 

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here