Dakar monument de la renaissance africaine

À Dakar, un projet pharaonique est en train de prendre forme. En effet, dans la capitale sénégalaise, une tour haute de 104 m va être construite et fait partie des grands projets de la ville en partenariat avec deux grandes compagnies dakaroises.
Les deux compagnies à l’origine de ce gigantesque projet ne sont autres que le groupe Redman et l’une des filiales de la CFOA ou la Compagnie financière de l’Ouest africain, l’établissement d’assurance, Amsa Realty.
La vision de ces deux compagnies, c’est de dépasser la hauteur des deux édifices qui surplombent déjà le ciel de Dakar, à savoir, l’immeuble Kébé et celui de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.

Le tissage de pagne comme référence architecturale

La plus haute tour de Dakar

Le design architectural de ce projet de la plus haute tour du Sénégal a été inspiré à la suite d’un concours qui a permis de définir les bases du plan de l’immeuble.
Après cette définition, la réalisation et la conception du plan final ont été confiées au bureau d’études français, spécialiste dans l’architecture, Wilmotte & associés.
Ce bureau d’études qui a également eu le contrat pour le développement et la concrétisation du projet, et dont la finalisation et la réception définitive de cette tour mixte devraient se faire en 2020.

La particularité de cette tour haute de 104 m c’est son design et son aspect architectural.
En effet, les architectes issus de l’agence Wilmotte & associés ont travaillé sur une base de technique de tissage local pour réaliser le revêtement de l’immeuble et en assurer une finition originale.

Une tour moderne et esthétique

Typiquement sénégalaise, cette technique fera ainsi, paraître la richesse de la culture locale à travers le design de ce bâtiment. Lors du concours et de l’appel à manifestation d’intérêt lancés par les deux compagnies en charge du projet, cet aspect a été un critère de choix déterminant.
En plus de cela, l’agence a travaillé sur un concept et un design original qui permettront de donner à l’immeuble un aspect final légèrement courbé et effilé, avec une finition dorée.

Pour ce qui est de la dimension, mise à part la hauteur de 104 m, l’immeuble sera construit sur un terrain de 20 000 m² avec une vue panoramique qui sera proposée à partir du toit du bâtiment. Sur ce toit, les concepteurs feront donc en sorte de faire un aménagement pour avoir une terrasse qui permet de voir les alentours sur un angle de 360 °.

Au rez-de-chaussée, l’immeuble aura un espace de vie et de rencontre urbaines.
En ce sens qu’il sera aménagé afin d’avoir des locaux commerciaux et un endroit avec “jeu de courbes sur trois niveaux qui articule l’existant et les avoisinants”, selon l’un des architectes qui se charge du projet.
On retrouvera également dans les étages de l’immeuble, des espaces qui pourront accueillir des bureaux, mais aussi des restaurants et des installations éoliennes.
Et comme c’est un immeuble qui se veut être respectueux de l’environnement, des espaces de verdure sous forme de terrasse y seront disponibles ainsi que des salles de congrès pour accueillir différents types de rencontres et de réunions professionnelles.

Une tour haute de 104 m qui se veut être une nouvelle icône de la ville

tour haute de 104 m

Du haut de ces 104 m, cette tour qui sera érigée à Dakar au Sénégal accueillera surtout des entreprises dans le secteur privé.
Cela, parce que son emplacement est particulièrement stratégique étant donné qu’elle se trouve sur le Plateau de Dakar entre l’allée Robert Delmas et le boulevard El Hadj Djily Mbaye.
La tour est aussi l’axe qui permet de longer les principaux édifices de la ville comme le Palais présidentiel, celui de la primature et de la Mairie, mais aussi, l’ancienne gare de Dakar et la gare maritime, en passant par la Place de l’indépendance.
Par cet emplacement très stratégique, l’édifice se veut aussi être une tour icône de la ville qui surplombe le ciel de Dakar tout en respectant son plan d’urbanisme.
D’après l’architecte en charge du projet, Jean-Michel Wilmotte, l’immeuble sera « porteur des valeurs d’excellence des administrations publiques et des sociétés privées de premier plan du marché sénégalais qui s’y établiront, comme du groupe Amsa qui l’érige » en apportant de la singularité et de la modernité dans sa conception.

Malgré l’envergure du projet, les responsables au sein du cabinet Wilmotte & associés n’ont pas voulu divulguer le montant octroyé pour la réalisation. Néanmoins, ils ont pu avancer que ce sera l’un des plus grands programmes de construction d’immeubles jamais réalisés en Afrique Subsaharienne.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here